Atelier de soudure

Atelier de soudure

Atelier de soudure

La soudure à l’arc est le type générique de plusieurs méthodes et principes de soudure utilisant l’arc électrique pour élever la température des métaux à souder jusqu’au point de fusion.
Principe de la soudure à l’arc
Le principe de la soudure à l’arc tient dans le principe de l’élévation de température au point de fusion par l’utilisation d’un arc électrique.
C’est l’échauffement créé par la résistivité des métaux parcourus par l’électricité qui élève la température au point de soudure jusqu’à celle requise pour la fusion du métal.
Le poste à souder délivre un courant électrique (alternatif ou continu) :
La pièce à souder est reliée à un pôle et sur le second pôle c’est une électrode qui transporte le courant électrique.
L’opérateur manœuvre le porte-électrode pour amener l’électrode à frôler la surface de la pièce à souder.
L’arc électrique qui se créé provoque l’échauffement du métal de la pièce à souder et la fonte éventuelle de l’électrode.
Bien évidemment, si l’électrode entrait en contact avec la pièce à souder, le dispositif serait en court-circuit d’où les caractéristiques et protections internes du poste à soudure.
Le matériel de soudure à l’arc
Le matériel de soudure à l’arc se compose d’un poste à souder à l’arc qui est un générateur électrique relié par un câble à la pièce à souder et par un autre au porte-électrode.
L’ électrode soudure peut être soit un fil continu : le fil à souder, soit une électrode soudure de différents métaux et taillés selon le métal à souder et le type d’électrode fusible (fondant lors de la soudure) ou non fusible (sans perte de matière de l’électrode lors de la soudure) dans ce cas, un métal d’apport est nécessaire par l’utilisation de baguettes à souder.
L’arc électrique dégageant de la chaleur, mais aussi un arc lumineux éblouissant, le masque à soudure est la base de l’équipement de protection.
Les déclinaisons de la soudure à l’arc
Chaque métal ayant ses propriétés quant à son point de fusion et sa vitesse d’oxydation ; et chaque pièce ayant ses caractéristiques d’épaisseur et de malléabilité, la soudure à l’arc se décline en :

  • soudure par point,
  • soudure à l’électrode enrobée,
  • soudure semi-automatique,
  • soudure MIG-MAG,
  • soudure TIG,
  • soudure plasma.

Afin d’apporter à nos clients une offre complète, nous disposons d’un atelier complet dédié à tout notre savoir faire en matière de soudure.